ML Sellier

L’atelier sera fermé du 14 au 28 mai 2022. Toutes les commandes passées durant cette période seront traitées dès mon retour dans leur ordre chronologique. Toutefois, si vous avez une date impérieuse, comme un anniversaire, par exemple, n’hésitez pas à me le notifier, je ferai de mon mieux pour vous livrer dans les délais. A très bientôt donc !!

Quoi de plus simple et de plus ordinaire qu’une ceinture. Mais une vraie, une belle ceinture n’a rien d’ordinaire, bien au contraire, elle est unique parce qu’elle nous accompagne des années, des décennies. Voici en quelques motssont évolution à travers le temps….

La ceinture en cuir dans la nuit des temps

Les premiers occupants humains de notre belle planète ont commencé à se vêtir de peaux de bêtes qu’ils avaient tuées pour se nourrir ou se défendre. Ils devaient manger mais aussi se protéger du froid. C’est de là qu’est partie la recherche d’un moyen de conservation du cuir. Au début, on s’en doute très sommaire. Les peaux étaient grattées à l’aide de pierres ou de coquillages puis les techniques ont évolué, lentement certes pour arriver au tannage que l’on connait de nos jours. Mais là ‘est pas notre sujet….

Histoire de la ceinture en cuir par ml-sellier

Pour maintenir ces peaux et fourrures sur leur corps, les plus inventifs ont vite imaginé un lien les entourant, retenu par un os ou un petit bâton ou une griffe. La première ceinture était créée !

Histoire de la ceinture en cuir par ml-sellier

La ceinture en cuir dans l’antiquité

L’antiquité est une vaste période avec des costumes bien différents selon les civilisations mais ce qui est sûr, c’est que la ceinture a toujours été très présente à tous les niveaux de la société, des périodes et des endroits si éloignés les uns des autres.

Histoire de la ceinture en cuir par ml-sellier

Les hommes et les femmes de l’antiquité portaient déjà des ceintures en cuir, pour leur solidité. Des ceintures de tissu de coton, de laine furent bien sûr utiles, mais la préférence allait déjà à la ceinture de cuir, plus solide, plus durable. Ces ceintures de cuir devaient supporter un fardeau relativement lourd car on y suspendait les objets utiles ou décoratifs selon les circonstances. 

Histoire de la ceinture en cuir par ml-sellier

Un artisan pouvait accrocher à sa ceinture en cuir des outils utiles selon son métier, une ou plusieurs bourses contenant son argent ou de la nourriture pour la journée, car à cette époque il n’y avait pas de sacoche ni de sac à main. Un notable accrochait à sa ceinture en cuir des bourses contenant son argent et des valeurs, mais aussi un poignard richement décoré, et des objets décoratifs pour montrer son élégance et son rang social.

Histoire de la ceinture en cuir par ml-sellier

Les hommes de foi portaient à leur ceinture en cuir des aumônières dans lesquelles ils puisaient quelques pièces à distribuer aux plus pauvres.
Quant au soldat ou chevalier, la ceinture en cuir très solide devait supporter de lourdes armes ainsi que des protections indispensables pour leur salut au combat.

Histoire de la ceinture en cuir par ml-sellier

Les ceintures en cuir pour femme étaient tout autant présentes, utiles et esthétiques, et apportaient style et élégance à celles qui les portaient. Les ceintures de cuir pour femmes maintenaient les tuniques en place mais servaient aussi à souligner les tailles fines et mettre en valeur les poitrines.
Les ceintures en cuir pour femmes pouvaient être délicatement brodées, incrustées de pierres plus ou moins fines, porter des gravures en métal précieux. Cependant, la ceinture en cuir pour femme avait elle aussi toujours une grande utilité. La coquette y accrochait tout autour de sa taille, des bourses, des fioles contenant parfums ou onguents, des porte-bonheur. La laborieuse, accrochait à sa ceinture en cuir une bourse contenant peut-être de la nourriture, des outils selon sa caste, mais là encore la ceinture de cuir devait être utile.

Histoire de la ceinture en cuir par ml-sellier

Selon les époques et les cultures les ceintures de cuir pour hommes et les ceintures de cuir pour femmes furent de simples liens noués, sans boucle. Elles tenaient à la taille fermées par une broche ou une fibule, la boucle de ceinture que l’on connait n’existait pas encore. Certaines ceintures de cuir se terminaient par un anneau forgé dans lequel on venait enfiler l’autre extrémité en formant une boucle pour serrer ; Ailleurs les ceintures cuir étaient plus larges, plus sophistiquées et lourdement décorées, ornées de lourdes boucles très décoratives dans le but de montrer sa richesse et sa puissance.
La privation de ceinture a parfois été un moyen de punition, un personnage jugé coupable d’un acte répréhensible pouvait se voir retirer et confisquer sa ceinture avec interdiction d’en porter, cela signifiait qu’il avait été déchu et ne possédait plus rien.

Le temps passa et la ceinture en cuir resta

Histoire de la ceinture en cuir par ml-sellier

Dans la deuxième moitié du XIX° siècle la ceinture en cuir se démocratise et se transforme d’avantage en accessoire de mode, bien que toujours très utile pour tenir son pantalon, (qui, entre nous est censé pouvoir tenir tout seul si il est bien conçu). Mais c’est à cette époque que la ceinture en cuir est portée dans le but de parfaire la tenue vestimentaire.
En 1920, ce sont les marins britanniques qui donnèrent involontairement à la ceinture de cuir sont grand tournant. Les marins maintenaient leur pantalon à l’aide d’une corde, mais souvent mouillée, cette dernière était vite très inconfortable et difficile à supporter (qui a déjà essayé de défaire le nœud d’une corde mouillée sait de quoi je parle !!) Ils abandonnèrent donc ce bout de corde au profit d’une lanière de cuir, plus fine et plus confortable, mais ils eurent l’idée de la maintenir fermée à l’aide d’une boucle, c’est à ce moment que la ceinture en cuir que nous utilisons aujourd’hui va se répandre comme une trainée de poudre dans la population.

Histoire de la ceinture en cuir par ml-sellier
Histoire de la ceinture en cuir par ml-sellier
Histoire de la ceinture en cuir par ml-sellier

Les créateurs de grandes maisons de luxe vont s’emparer de cette vague porteuse et vont rivaliser d’idées pour ce nouvel accessoire de mode que sont devenus la ceinture homme et la ceinture femme.
Il est inutile de dépenser mille euros pour une ceinture en cuir si on n’en a pas l’envie ou le moyen. Mais il faut tout de même savoir que la qualité a un prix ; Une ceinture taillée dans un beau cuir de qualité avec une boucle de choix ne pourra logiquement afficher un prix ridiculement bas car les matières premières ont un coût en rapport avec leur qualité. Une ceinture en cuir faite dans un beau cuir pleine fleur vous durera des années et des années, plus vous la porterez, plus elle embellira, plus vous l’apprécierez …